L’école du Petit Pommier

C’est quoi l’école Steiner ?

Dans la yourteLa pédagogie Steiner-Waldorf est un enseignement vivant, soucieux du respect du développement harmonieux de l’enfant, et qui associe la qualité de l’environnement à l’épanouissement de l’enfant. Cette pédagogie a la particularité de développer l’imagination et la créativité à travers tous les apprentissages, aussi bien au niveau physique que social, manuel et artistique.

Avant l’entrée dans le cycle primaire, la pédagogie Steiner offre à l’enfant la possibilité de vivre des expériences multiples et riches à travers le jeu, les contes, les rondes, les mouvements, les rythmes, les couleurs, les sons, le chant auxquels il se lie par sa faculté d’imiter l’adulte. Cela favorise un développement harmonieux des facultés préliminaires (spatialisation, etc.) qui va permettre d’installer celles-ci avec plus de sécurité et de profondeur.

La pédagogie Steiner favorise donc la connaissance que l’enfant a de lui-même, lui permet, par un éveil sensoriel, de découvrir le monde qui l’entoure et par le jeu, développe son ouverture aux autres. C’est ainsi que l’enfant va pouvoir se développer en toute confiance et en toute liberté, c’est-à-dire, libre de choisir son chemin.

Historique de l’école du Petit PommierAkiko devant yourte

Christine Henriet a mis en place la pédagogie Steiner au sein de l’école maternelle anciennement du Petit Porteau il y a plus de 20 ans, en 1991. Cette école portait le nom du lieu-dit. Etant donné le déménagement des locaux, l’école s’intitule désormais : école maternelle du Petit Pommier. Aujourd’hui à la retraite, Christine Henriet passe le relais à Akiko Hiraï, qui l’accompagne depuis maintenant 5 ans auprès des enfants.

Cadre matériel et humain

jouetsFormée à la pédagogie Steiner (formation de trois ans à la Fondation Steiner, Paris), Akiko Hiraï assure le suivi des enfants pendant le temps scolaire sur toute la journée, organise l’emploi du temps et encadre les nombreuses activités. Elle accompagne les enfants sur tous les temps de la vie quotidienne, qui font pleinement partie de la pédagogie. Avec bienveillance, elle se comporte tel un modèle. Les enfants de moins de sept ans se développant principalement au travers de l’imitation et de la répétition, la jardinière d’enfant œuvre et réalise les différentes tâches au contact direct des enfants. Ceux-ci reproduisent alors les faits et gestes de la jardinière. Ainsi va l’apprentissage.

Les jeux libres, temps forts de la pédagogie Steiner, s’articulent autour du mobilier et des différents objets qui permettent aux enfants de laisser libre cours à leur imagination. En matériaux naturels (bois, tissu coton), différents objets chaleureux, ludiques et non spécialisés (cubes de bois, petites chaises, cordelières, toile de coton, etc.) permettent à l’enfant de concrétiser un objet, un lieu, un moyen, une situation imaginaires.

Pendant ces temps de jeux libres, la jardinière d’enfant s’active à d’autres taches. C’est le le travail préparatoire en amont qui permet de créer l’environnement propice à l’imagination des enfants, sans contrainte ni danger.

Back to Top